Bonjour à toutes et à tous, j’espère que vous allez bien. Ici, Cédric pour le site internet https://cedrictruyen.com, dans la partie consacrée au développement personnel. Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler du livre « The Miracle Morning », de Hal Elrod. Au-delà d’un simple résumé, mon objectif est de réaliser pour vous un guide, un mode d’emploi complet et structuré, qui vous permette de comprendre les objectifs du Miracle Morning, les effets que son application produit, mais également de vous guider dans la pratique de ce rituel qui a changé le vie de millions de personnes à travers le monde, et qui commence aussi à changer la mienne.

Pourquoi ?

Après avoir appliqué scrupuleusement les conseils présents dans le livre, depuis plusieurs semaines, j’ai pu remarquer les effets bénéfiques très rapidement. Croyez-moi, les effets sont impressionnants, et les résultats tiennent tout bonnement du miracle.

J’espère qu’à travers la lecture de ces quelques lignes, j’arriverai à vous sensibiliser à la méthode, et pourquoi pas vous motiver à vous lancer dans un défi d’un mois.

Et il y a beaucoup de choses à dire, afin de vous permettre de comprendre la méthode et de l’appliquer de la manière la plus adaptée à votre vie possible. C’est pourquoi, cet article est la première partie d’une série de 4 articles :

Embarquez avec moi, découvrez cet outil formidable et préparez-vous à devenir la meilleure version de vous-même !

Un mot sur l’auteur Hal Elrod

Hal Elrod est un entrepreneur, auteur et conférencier américain. Après avoir été victime d’un grave accident de la route, et alors que les médecins lui disent qu’il ne marchera probablement plus jamais, il se montre résilient, se bat et avant même d’avoir atteint la trentaine, il :

  • Crée son entreprise de coaching en développement personnel
  • Rédige et publie deux livres
  • Réalise un Ultramarathon de 83 km !
Photo de Hal Elrod

Comment un homme, qui est passé proche de la mort et s’en est retrouvé physiquement diminué, a pu se relever à plusieurs reprises pour devenir cet auteur et entrepreneur à succès ? Vous voulez connaître son secret ? Il réside en la méthode qu’il a conçue et mise en place : un ensemble d’exercices de développement personnel à appliquer quotidiennement. Intégrer cette routine vous entraine presque instantanément dans un cercle verteux, et les résultats se font sentir très rapidement ce qui tient tout bonnement du miracle. C’est donc tout naturellement qu’il a baptisé sa méthode « Miracle Morning ».

 

La naissance du Miracle Morning

Nouvelles tuiles

Dans son livre, Hal Elrod explique que, alors qu’il s’était relevé difficilement de son accident, qu’il a finalement pu réapprendre à marcher, qu’il a créé son entreprise de développement personnel, et même écrit un livre sur son accident, le sort décide de s’acharner contre lui. Son éditeur quitte le pays en emportant l’intégralité de ses droits d’auteur, et suite à la crise financière de 2008, son entreprise se dirige tout doucement vers la ruine. Profondément désespéré, il ne parvient plus à se lever le matin, et sombre progressivement dans la dépression.

La révélation

Puis, c’est la révélation : sur le conseil d’un ami, il va courir. Il commence à courir en écoutant un enregistrement de développement personnel, lorsqu’une phrase de Jim Rohn va le percuter en pleine course :

Votre niveau de succès dépassera rarement votre niveau d’épanouissement personnel, car le succès est une chose que vous attirez selon la personne que vous devenez !

Jim Rohn

Entrepreneur & coach en développement personnel

Ça fait « tilt ».

Il prend alors la décision de changer, d’accroitre son développement personnel afin d’être plus épanoui et d’attirer vers lui le succès. Il pose sur le papier tous les exercices de développement personnel qui ont du sens pour lui, et décide de les mettre en application dès le lendemain.

C’est ainsi qu’il se crée alors un rituel lui permettant d’être à la fois plus dynamique et productif, mais aussi épanoui et heureux.

Pourquoi le matin ?

Et donc, dès le lendemain, il s’est lancé. Oui mais le lendemain, quand ?

Le soir, c’est compliqué. Fatigue, engagements familiaux, manque de temps, occupations diverses : la soirée est le moment idéal pour se trouver des excuses afin de ne pas appliquer les exercices proposés. Le soir tue dans l’œuf ces nouvelles idées et engagements.

L’après-midi, c’est pareil. Alors que l’on travaille, il est éventuellement possible de faire un peu de méditation pendant une pause, mais c’est compliqué de faire de l’exercice physique, de consacrer du temps à la lecture ou à l’écriture.

Nooooon, pas le matin…

Et donc oui, le meilleur moment pour exécuter ces exercices est également pour beaucoup de monde le moment le plus pénible de la journée. Le matin ! Pourquoi est-ce le plus opportun ? Parce qu’en vous réveillant le matin, et en intégrant cette routine, vous ne pourrez plus vous dédouaner devant l’excuse la plus courante pour ne pas agir : « je n’ai pas le temps ».

Et si se lever plus tôt va entrainer une autre excuse : « je suis trop fatigué », rassurez-vous, cette fatigue part avec le temps, et est très vite remplacée par le besoin de se lever tôt pour accomplir tout ce que vous devez accomplir. Quand vous verrez les résultats que vous obtenez à court terme, vous ne voudrez plus jamais vous lever tard.

Mais cela démarre avant tout par un engagement. Et je vous expliquerai tout cela dans la partie relative au défi « Miracle Morning », dans le 4ème article.

Mon Miracle Morning : pour que vous compreniez exactement

Dans le prochain article, je vous expliquerai quels sont les 3 premiers exercices faisant partie des 6 exercices de développement personnel à effectuer le matin. Mais pour que vous ayez une vision d’ensemble sur ce à quoi peut ressembler un Miracle Morning, je vous partage ci-dessous le mien. Ne soyez pas effrayé, ça peut très rapidement devenir une habitude, et même si c’est difficile à croire dans un premier temps, cela peut carrément devenir addictif. Allez, c’est parti !

La veille : la préparation

Tous les soirs avant d’aller me coucher, je prépare sur mon bureau les éléments dont j’ai besoin pour mon Miracle Morning, à savoir :

  • Sur mon bureau : un livre de développement personnel, une liste d’affirmations positives et mon tableau de visualisation.
  • Sur la table de la salle à manger : un grand verre et la carafe d’eau remplie
  • Dans la salle de bain : le nécessaire pour aller courir (short, gilet, basket, lampe)
  • Je m’assure que ma montre (pour calculer mes km), mes Airpods et ma lampe soient bien chargés

Je mets mon réveil sur 05.00 hrs, sur le meuble en face de mon lit.

Avant de m’endormir, je prends une minute pour me répèter à plusieurs reprises une affirmation positive

« Demain, je serai en pleine forme pour démarrer mon Miracle Morning,

et attaquer ma journée avec enthousiasme et détermination. »

L’objectif de cette affirmation est de se préparer psychologiquement à un réveil tôt. Beaucoup de gens zappent cette étape pour se concentrer sur les exercices. Après, ils disent que c’est toujours très difficile de se lever le matin, même après 2 ans de Miracle Morning. La vérité est que cette affirmation positive avant de vous coucher peut faire une énorme différence.

 

Le Miracle Morning : on rentre dans le vif du sujet

Le réveil

  • 05.00 hrs : mon réveil sonne. Je me lève immédiatement, et j’ai bien dit « immédiatement » pour arrêter mon réveil. Je passe directement à la salle de bain, et j’enfile mes affaires de sport. Avant de sortir de la salle de bain, je me regarde dans le miroir, je me félicite de m’être levé une fois de plus ce matin, et je m’adresse à moi-même un sourire (dans son livre « Comment se faire des amis », Dale Carnegie explique la puissance et l’impact que peut avoir un sourire. J’ai donc pris sur moi de le faire également dès le matin)
  • 05.05 hrs : je me sers un grand verre d’eau, et je prends un bonbon énergisant (Dextro). Je mets mes basquettes de running, j’enfile ma lampe et je sors.

L’exercice physique

  • 05.12 hrs : je démarre Strava sur ma montre et je commence à courir, pour une séance d’environ ½ heure, c’est-à-dire pour courir l’équivalent de 6km, parfois un peu plus, rarement moins.
  • 05.45 hrs : je termine ma course par une marche de 3 minutes, et des étirements (souvent négligés, mais extrêmement important). Ensuite, je rentre, je publie sur Strava ma performance et me félicite d’être à nouveau passé à l’action. Ensuite, je vais prendre une bonne douche froide (Quel Dingue ! je vous en parlerai dans un article ultérieur)

Le silence : la méditation

  • 06.10 : douche terminée, frais et en pleine forme, je m’installe sur ma chaise de la salle à manger, mets mes Airpods dans les oreilles, et commence mes 15 minutes de méditation guidées, sur l’application Petit Bambou.

Les affirmations & la visualisation

  • 06.25 hrs : voilà venu le moment des affirmations positives. Je prends d’abords deux minutes pour affirmer des choses positives, afin que ma journée prenne cette direction. Parmi les phrases que je me répète « Je peux tout réussir. Tout ce qu’un autre peut accomplir, je peux le faire également. Je n’abandonnerai pas, les échecs ne me font pas peur, etc. ». Je fais tout ça debout, dans une posture digne et déterminée, serrant le point parfois, et à voix haute (désolé pour ma famille qui dort encore à ce moment-là)
  • 06.27 hrs : je commence la partie visualisation. Je m’assoie dans mon fauteuil cette fois, et après avoir jeté un rapide coup d’œil à mon tableau de visualisation, je ferme les yeux et me projette dans ce futur désiré. Et je reviens alors en arrière, parcourant les étapes qui m’auront permis d’arriver à ce résultat désiré, à l’envers. Je visualise les étapes, difficultés, et me voie les surmonter avec enthousiasme et détermination. Jusqu’à ce que j’arrive à aujourd’hui. Puis j’ouvre les yeux, et je passe à l’étape suivante.

La lecture & l’écriture

  • 06.30 hrs : j’attrape mon livre de développement personnel (pour info, en ce moment, c’est  « S’organiser pour Réussir » de David Allen, je démarre l’application audible sur mon téléphone (en règlant la vitesse sur 1,5 x plus vite), et je commence à suivre à la fois le livre écrit et le livre audio. Cela permet d’associer mémoire visuelle et auditive. Armé d’un crayon et d’une latte, je souligne les idées et éléments importants à retenir.
  • 06.45 hrs : je me mets à mon bureau, et j’écris pendant 15 minutes.
  • 07.00 hrs : ma femme et mes enfants se lèvent, je leur adresse un grand sourire et nos journées démarrent ainsi sur les chapeaux de roue.

Temps total nécessaire à mon Miracle Morning : 2h

Vous verrez dans les articles suivants qu’il est tout à fait possible de faire un Miracle Morning à raison de 1h par jour, et même moins.

 

La méthode à la lettre ?

Me concernant, j’ai appliqué scrupuleusement la méthode de Hal Elrod. Ma famille, mes amis et moi-même constatons des changements impressionnants, et ne manquent pas de me le faire remarquer. Plus calme et posé, en meilleure forme physique, je suis beaucoup plus centré sur mes objectifs et j’accomplis sur une seule journée des choses que j’aurais mis des semaines à réaliser avant. Pourquoi ? Parce que le réveil est dynamisant. Le restant de ma journée reste fidèle à ces premières actions posées dès le moment où je sors du lit.

Donc pour répondre à la question « faut-il faire exactement ce qui est préconisé dans la méthode ? », j’aurais tendance à vous donner deux réponses :

Oui dans un premier temps.

Testez la méthode pendant 30 jours, en modulant l’ordre des activités. Dans mon cas, je commence par l’exercice physique, et puis je suis l’ordre des SAVERS. Mais il faut tous les faire. Tous ces exercices ont un intérêt réel qui, même si vous ne vous en rendez pas compte immédiatement, auront un impact très fort sur votre journée, votre semaine et pour les objectifs que vous vous fixez à moyen et long terme.

Rappelons-nous l’objectif

Ensuite, il faut garder en tête que l’objectif principal du Miracle Morning est de :

  • Réaliser des actions qui nous dynamisent dès le matin, car cela va donner le ton pour le reste de la journée
  • Se développer personnellement afin de devenir la meilleure version de nous-même
  • Ne pas se dérober. Le faire le matin vous empêche de trouver des excuses comme « je n’ai pas le temps » ou l’excuse de fin de journée « je suis trop fatiguée de ma journée ». Non non non et non. Vous vous levez et ces choses qui sont à la fois importantes pour votre corps, votre esprit et votre avenir, vous les exécutez dès maintenant.

Dans ce cadre, faites un bilan après 1 mois afin de voir où vous vous situez. Peut-être trouverez-vous certains exercices trop chronophages. Ou peut-être aurez-vous une révélation, et voudrez-vous encore vous lever plus tôt pour faire plus. Dans tous les cas, rien n’est figé, et vous pouvez adapter votre manière de faire votre Miracle Morning.

Personnellement, j’ai trouvé mon rythme, et j’en mesure réellement les résultats. Quand je regarde derrière moi, je me dis que je suis fier d’avoir pris la décision de faire ce Miracle Morning, car il a amélioré un grand nombre d’aspects dans ma vie. Alors quand ça fonctionne, pourquoi arrêter ?

Conclusion de la partie 1/4 de « Miracle Morning : mode d’emploi »

Vous êtes toujours là ? Vous n’êtes pas effrayé ?

Tant mieux, car je publie dès demain la deuxième partie du Mode d’emploi du Miracle Morning, relatif aux trois premiers exercices de développement personnel qui constituent les S – A – V des Life Savers.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire et à le partager sur votre réseau social préféré. En attendant le prochain article, pourquoi ne pas lire les articles déjà rédigés comme :

Mon Défi : Miracle Morning en cliquant ici

Mon défi Miracle Morning : déjà 15 jours, en cliquant ici

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libres de le partager :-)
  •  
  •  
  •  
  •