Bonjour à toutes et à tous, j’espère que vous allez bien. Ici, Cédric pour le site internet https://cedrictruyen.com, dans la partie consacrée au développement personnel. Dans l’article précédent Miracle Morning : mode d’emploi – partie 1/4, nous avons posé les bases du Miracle Morning. Nous avons défini ce que c’était, et également donné l’exemple d’un Miracle Morning.

Pour rappel, il s’agit d’un sujet vaste, et je tiens à ce qu’il soit bien compris par tout le monde, afin d’être appliqué de la manière la plus optimale, ce qui vous permettra de devenir la meilleure version de vous-même. Et comme il y a beaucoup de choses à dire, j’ai été contraint de diviser tout le sujet en 4 articles.

Aujourd’hui, nous nous attaquons à la deuxième partie, et allons définir exactement ce que sont les Life SAVERS, avant de rentrer plus dans les détails sur les trois premiers, à savoir le S (de Silence), le A (de Affirmations) et le V (de Visualisation).

Ready ? C’est parti !

Les Life SAVERS, définition

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, le Miracle Morning consiste en la création d’une habitude, d’une routine, permettant de devenir la meilleure version de vous-même. Mais concrètement, comment y arriver ? Par l’application de 6 exercices à réaliser quotidiennement, et qui tiennent dans l’acroynyme : SAVERS.

SAVERS, c’est à dire ?

Comme nous reviendrons plus en détails sur chaque exercice plus bas dans l’article, je vais uniquement me contenter ici de vous les définir :

  • S de Silence : période pendant laquelle vous vous retranchez dans un silence résolu, que ce soit par un moment de prière, de relaxation et/ou de méditation.
  • A de Affirmations : exercice consacré à détruire nos croyances limitantes, et à se motiver, par la répétition d’affirmations positives que l’on s’adresse à nous-même.
  • V de Visualisation : exercer le pouvoir de la pensée positive, exportez-vous dans le futur idéal, celui que vous souhaitez pour vous et votre famille, et vivez ces moments qui vous mèneront à votre but.
  • E de Exercices Physiques : pas le choix, un esprit sain dans un corps sain, cela passe par le fait de travailler un peu son système cardio vasculaire, d’amener du sang vers notre cerveau ; sans oublier les avantages liés à l’état d’esprit du sportif : persévérance, volonté.
  • R de Reading : parce que vous n’avez jamais le temps de lire, cela devient possible le matin grâce au Miracle Morning. Oui, mais pas n’importe quelle lecture. On consacre un peu de temps à (ré)apprendre quelque chose, et on l’applique.
  • S de Scribing : voilà le moment de consacrer un peu de temps également à écrire. Que ce soit dans un journal ou sur un blog, passer du temps à écrire peut vous permettre d’accroitre votre créativité, mais aussi d’avoir du recul sur ce que vous avez accompli.

Faut-il suivre l’ordre des SAVERS ?

Absolument pas ! Peu importe l’ordre, l’important est d’agir, de passer à l’action et d’effectuer ces exercices. Tout comme il n’y a pas d’obligation de temps, même s’il est évident que plus vous allez consacrer de temps à la pratique de ces exercices, plus vite vous constaterez de réels changements en vous.

Mais concernant l’ordre, aucune obligation. Vous pourriez tout à fait suivre l’ordre SAVERS, ou faire comme moi et les réaliser dans l’ordre suivant : ESAVRS. Il n’y a aucune limite : le but, c’est de les exécuter les uns à la suite des autres, quotidiennement !

Maintenant, on entre dans le vif du sujet, et je vais décrire avec vous les 3 premiers SAVERS. C’est parti !

 

Life SAVERS 1 : S comme Silence.

L’objectif de cette phase de Silence est d’avoir un moment pour soi, un moment où l’on peut se recentrer sur soi-même. L’exercice le plus connu afin d’atteindre cet état de silence reste sans nul doute la méditation. Outre les bienfaits sur la santé et la diminution du stress, la méditation a des vertus considérables sur l’esprit, la concentration, l’éveil, entrainant dès lors une plus grande créativité, intelligence et réflexion.

La métaphore

Voyez la méditation comme ce moment où vous apaisez votre esprit, afin de le rendre calme comme l’eau d’un lac. Plus votre esprit est agité, plus les vagues sont importantes ; si nous lançons un caillou dans une eau agitée, cette dernière ne réagira pas de manière proportionnée. On n’y verra peut-être même pas la différence. Ce n’est qu’au moment où l’eau du lac est calme, sans vague, que l’on peut voir la conséquence exacte du lancé de caillou dans l’eau. L’eau va alors réagir proportionnellement à l’impact, et vous en constaterez les effets.

L’esprit de l’être humain du 21ème siècle est une mer déchaînée, pleine de problèmes à résoudre, de timings à respecter, d’actions à réaliser, de stress. Il court sans cesse après le temps : il faut faire ci, il faut faire ça… Mais les actions sont-elles toujours les plus efficaces ? Réagissez-vous toujours de manière proportionnée ?

C’est à ce moment qu’intervient la méditation. Elle va permettre d’apaiser votre esprit en commençant votre journée. Chaque journée pourra alors accueillir les tâches et actions quotidiennes, comme l’eau du lac accueillera les cailloux : calme, prête à les recevoir et à réagir de la manière la plus appropriée.

 

Et comment faire de la méditation ? des solutions gratuites et des solutions payantes

Avant de vous poser cette question, il est important de comprendre qu’il existe principalement deux types de méditation : la méditation individuelle et la méditation guidée. Lorsque l’on commence la méditation, mon point de vue est qu’il est bon d’être accompagné, guidé. Vous vous asseyez en silence et vous suivez les instructions d’un guide.

Logo Petit Bambou

 

Une expérience agréable avec Petit Bambou

Il existe pour cela de nombreuses applications pour smartphone, qui offrent gratuitement des essais sur ce type de programme de méditation. Personnellement, je vous recommande « Petit Bambou ».

L’application présente plusieurs programmes en fonction des résutlats que vous souhaiteriez atteindre (moins de stress, plus de confiance en soi, etc.). Et elle dispose également d’un programme gratuit assez complet, et d’un mode de méditation individuelle avec des bruits d’ambiance agréables.

Cliquez sur l’image ou ici pour découvrir Petit Bambou.

La chaîne Youtube Mieux Être Au Naturel

Mais il existe aussi des solutions sur Youtube. Personnellement, je vous recommande la chaine Youtube de Mieux Être Au Naturel, qui propose gratuitement une trentaine de vidéos de méditation, sur un grand nombre de thèmes. La voix de Caroline est très agréable pour une méditation guidée, et vous trouverez très certainement d’autres informations très intéressantes relatives au bien-être.

Une fois que vous serez à l’aise avec les techniques de méditation, vous pourrez alors opter pour la solution « Méditation individuelle ».

N’hésitez pas à visiter la chaine et à vous abonner en cliquant ici. Vous ne serez pas déçu !

Votre première mission !

Et donc concrètement, comment ça marche ?

Installez-vous confortablement sur une chaise, sur un coussin ou à même le sol. Gardez le dos droit, avec une attitude digne. Relâcher les épaules et soyez le plus à l’aise possible. Posez vos mains sur vos genoux ou sur vos cuisses. Gardez les yeux ouverts si vous le souhaitez, mais personnellement, j’obterais pour la fermeture complète des yeux. Vous pouvez les garder également mi-clos. Concentrez-vous sur votre respiration. Inspirez calmement en ayant conscience du passage de l’air dans vos narines, jusqu’à votre diaphragme ; puis expirez, en sentant l’air faire le trajet en sens inverse. Et suivez les instructions de votre guide.

Des pensées vont faire leur apparition. C’est tout à fait normal. Prenez conscience qu’elles existent, qu’elles sont présentes, et laissez-les passer sans jugement. Regardez ces pensées comme des bulles de savons, qui s’envolent et s’éloignent de vous pendant que vous vous reconcentrez sur votre respiration.

Inutile de vous dire que c’est le moment de ma journée que je préfère le plus. Alors, j’espère que vous apprécierez ce moment autant que moi.

Et si cela ne fonctionne pas du premier coup ?

Ce n’est pas grave, et c’est même tout à fait normal. Le secret, c’est la persévérance. Continuez, persévérez devant les premières difficultés, et vous ne saurez bientôt plus vous passer de ce moment de silence. Après tout, rien n’est jamais facile lorsque l’on commence. Mais le tout, c’est de commencer et encore une fois de persévérer.

 

Life SAVERS 2 : A comme Affirmations

Allons-y maintenant sur un deuxième exercice, qui ne prend pas plus de 2 minutes. Avez-vous déjà remarqué comme vos pensées, positives ou négatives, ont un impact direct sur votre corps, sur votre motivation, sur vos mouvements, et plus globalement sur votre état d’esprit. Pire encore, un état d’esprit négatif ou une pensée négative peut entrainer la conséquence directe de cette pensée.

Mais qu’est-ce qu’il raconte ?

Comme Napoléon Hill l’a écrit dans son excellent ouvrage « Réfléchissez et devenez riche », on ne peut pas obtenir quelque chose en pensant à son contraire. Cette logique est implacable. On ne peut pas devenir riche si on pense toujours à la pauvreté. On ne peut pas non plus réaliser un marathon de 42 km si tous les 1 km, on se dit qu’on n’y arrivera pas. Et se répéter régulièrement que l’on n’est pas capable de faire quelque chose, vous rend indubitablement et physiquement incapable de le faire.

« Que vous pensiez être capable ou ne pas être capable, dans les deux cas, vous avez raison… »

Henry Ford

Et c’est tellement vrai. Avez-vous conscience d’avoir parfois ce comportement. Peut-être pas. Ce qui est certain, c’est que ce qui est vrai pour des affirmations négatives est également vrai pour son contraire, c’est-à-dire des affirmations positives. Ainsi, se répéter tous les jours des phrases comme :

« Je peux tout réussir… » ou « Je suis capable de … »

vont donner une impulsion extrêmement positive à votre esprit et à votre corps.

Si vous avez tendance à émettre des affirmations négatives, appliquez cet exercice quotidiennement et vous remarquerez très rapidement des changements considérables dans votre vie. Tandis que si vous êtes déjà globalement positif, vous répéter des affirmations positives boostera votre confiance en vous et vous propulsera vers les plus hauts sommets.

Imaginez la différence au moment d’aller courir entre :

Affirmation négative

« J’ai mal aux jambes, ça va être compliqué… Pfiou, ça ne fait que 500 mètres, encore 4,5 kilomètres, c’est trop difficile. Allé, au prochain tournant, je m’arrête. Je ne suis pas fait pour courir, je ne suis pas un sportif. Je ne vais pas y arriver… »

9

Affirmation positive

« J’ai mal aux jambes, c’est normal et je vais y arriver. Je peux tout réussir. Tout ce que d’autres peuvent accomplir, je peux y arriver aussi. On s’accroche, on continue, on ne s’arrête pas. Ce ne sont que 5 petits kilomètres, je vais y arriver »

Ok, j’ai compris le principe, mais concrètement, je fais quoi dans mon Miracle Morning ?

Excellente question (voilà que je me congratule de poser des excellentes questions dans un article que je rédige moi-même). L’objectif est de modifier une croyance limitante et de booster votre potentiel. Donc suivez d’abords ces étapes :

 

Etape 1 : prenez une croyance limitante que vous avez, et inscrivez-là sur sur une feuille de papier

Mes croyances limitantes

  • Je suis timide, je n’ose pas parler en public.
  • Je ne suis pas sportif, je suis nul en sport
  • Mais je déteste lire
  • Je ne suis pas du matin
  • Etc.

Etape 2 : sur base de ces croyances limitantes négatives, formulez des nouvelles phrases positives afin de modifier cet état d’esprit

Ma nouvelle croyance 1

J ‘ ose parler en public, et j’adore ça. Parler en public est très facile pour moi, et j’ai la capacité de formuler un discours avec enthousiasme.

Ma nouvelle croyance 3

J ’adore lire. C’est énorme tout ce que l’on peut apprendre en passant uniquement 10 minutes par jour à lire, et je veux continuer à m’améliorer tous les jours. Quel plaisir de lire !

Ma nouvelle croyance 2

Je suis bon sportif, et si d’autres peuvent y arriver, je peux y arriver aussi. Je vais commencer petit, et je vais devenir excellent en course à pied, et je serai capable de courir un marathon.

Ma nouvelle croyance 4

J ’adore me lever tôt le matin. Plus je me lève tôt, plus je suis satisfait de tout ce que j’ai effectué pendant ma journée. Je veux me lever tôt tous les matins !

Etape 3 : formulez des phrases positives, tous les matins afin de modifier cet état d’esprit

Le but maintenant est de garder cette nouvelle liste d’affirmations positives et de les sortir tous les matins pour les répéter. Lorsque je dis tous les matins, c’est parce que ça rentre dans le cadre du Miracle Morning. Mais idéalement, ce type de croyances positives sont à répéter aussi souvent que possible.

Lorsque pendant votre journée, vous êtes confronté à un évènement pour lequel votre croyance limitante a tendance à reprendre le dessus, on stoppe, et on se répète à soi-même nos affirmations positives. Au moment de passer à l’action, ça change radicalement la donne.

 

La foi, moteur de vos affirmations

Mais répéter ces affirmations n’est pas suffisant. Même si l’application amènera clairement et rapidement des changements dans votre vie, il est important d’accorder la plus grande foi et croyance en ce que vous dites. Croire à votre nouvelle croyance, c’est là le secret d’une affirmation réussie.

Comme déjà dit, on obtient pas quelque chose en pensant à son contraire. Donc efforcez-vous de croire en votre nouvelle croyance, levez-vous, levez le poing en lisant vos phrases, dites-le tout haut, soyez habité par cette nouvelle manière de penser, et vous observerez des résultats allant au-delà de ce que vous espériez encore ce matin. Tout est possible, il vous suffit maintenant d’intégrer cette notion, et de réaliser l’impossible.

 

Il suffit parfois juste de changer un « non » en « oui »

Voyez dans la vidéo ci-dessous, comment l’immense Tony Robbins, grâce au pouvoir de la foi et des affirmations positives, grâce à la répétition de « Oui », peut aider n’importe qui à traverser un tapis de braises fumantes. Si eux peuvent y arriver, vous pouvez y arriver aussi ! Vous êtes capable de tout réussir, je vous le garantis.

Alors, on passe à l’action ?

Votre première mission est donc de trouver des croyances limitantes, et de rédiger des affirmations sur des choses que vous souhaitez changer dans votre vie. Gardez-bien cette liste d’affirmations et relisez-là tous les matins. C’est essentiel, TOUS LES MATINS.

 

Life SAVERS 3 : V comme Visualisation

Il s’agit d’un exercice des plus sympas à réaliser. Le but : imaginez-vous à court, moyen et long terme. Qu’est-ce que vous voulez dans votre vie ? Une maison au bord de la montagne ? Vivre sur un bateau ? Une famille épanouie et et une vie libre financièrement ?

Autorisez-vous à rêver !

Toutes ces choses-là, vous avez le droit de les rêver. Beaucoup de personnes ont tendance à l’interdire de rêver à ces choses-là, trouvant très facilement des excuses et des prétextes, pour ne pas obtenir ce résultat. Or, au stade du rêve, jusqu’à preuve du contraire, vous ne faites rien de concret. Alors pourquoi vous empêcher de rêver, et de jouir de cette expérience agréable et positive consistant à vous voir vivre ce moment de réussite, d’épanouissement.

C’est exactement ce que l’exercice de visualisation propose.

Votre mission, si vous l’acceptez…

Donc, troisième mission : inscrivez sur le papier votre ou vos rêves, ce qui ferait que vous seriez l’homme ou la femme la plus heureuse du monde. Il n’y a aucune limite. Si votre rêve est de gravir l’Everest, pourquoi pas ! Ou de partir habiter en Thailande, allez-y, notez-le. Actuellement, vous ne faites que le rêver, alors autorisez-vous à le faire, et faites-le entièrement, sans limite.

Le tableau de visualisation

A noter que, écrire n’est pas l’unique solution. Vous pouvez tout à fait réaliser un tableau de visualisation sous la forme d’un dessin ou d’un pêle-mêle. Voici comment procéder :

  1. Prenez une feuille ou ouvrez un document Word ou autre
  2. Dessinez votre vision de votre rêve ou insérer des photos (bateau, villa au bord de la montagne)
  3. Intégrez à votre feuille tous les éléments que vous souhaitez, dans tous les aspects de votre vie, en rêvant ! A ce stade, ne vous mettez pas de contrainte : Osez rêver nom de dieu !
  4. Lorsque vous avez fini, conservez ce document pour effectuer votre Miracle Morning.

 

Et visualisez !

Car voilà venu le moment d’effectuer le Miracle Morning. Vous venez de finir votre méditation et vos affirmations. Sortez votre liste ou votre tableau de visualisation, et imaginez-vous avoir tout ce que vous y avez inscrit, dessiné ou collé. Voyez-vous heureux, enthousiaste à cette idée.

 

Et c’est tout ? Presque !

Pour être réellement efficace, il est temps ensuite de vous imaginer franchissant les étapes qui vous mèneront à ces objectifs. Voyez-vous accomplir toutes ces choses qui vous mèneront aux résultats que vous attendez. Contemplez-vous dans l’effort, dans la difficulté, relevant chaque défi avec persévérance et enthousiasme, afin d’obtenir ce résultat tant attendu.

 

Le petit exercice en plus

Personnellement, j’aime réaliser exactement la même chose, mais en visualisant le déroulement de ma journée. Ainsi, je ferme les yeux et visualise les choses importantes que je dois réaliser pendant ma journée, qui me rapprochent de mes objectifs. J’imagine les scénarios, positifs et négatifs, et je me vois réagir de manière souriante et enthousiaste en toute circonstance. Quand la journée se termine, et que vous avez accompli l’ensemble, que vous prenez le temps de jeter un petit coup d’œil à tout ce que vous avez fait, vous vous couchez satisfait, et êtes alors impatient d’être le lendemain matin pour recommencer. C’est un véritable cercle vertueux !

Michael Phelps : de la visualisation au record du monde

Pour cette anecdote, j’aimerais vous parler de Michael Phelps, l’homme le plus titré des Jeux Olympiques. A lui seul, ce n’est pas moins de 28 médailles remportées, dont 23 médailles d’or, obtenues entre 2004 et 2016. Mais c’est également encore aujourd’hui le recordman du monde du 4 x 100 mètres en nage libre et du 400 mètres 4 nages… Rien que ça !

Mais saviez-vous que Michael Phelps le jour où il a obtenu son titre de recordman du monde, Michael Phelps a nagé à l’aveugle plusieurs longueurs. Dans son célèbre ouvrage « Le Pouvoir des Habitudes », Charles Duhigg explique comment l’habitude de la visualisation avait permis à Michael Phelps de devenir le champion que nous connaissons tous. Je vous résume tout cela ci-dessous.

Phelps avait à peine plongé et commencé sa course, qu’il s’est rendu compte que quelque chose ne se passait pas comme d’habitude. De l’eau s’engouffrait doucement dans ses lunettes. Pendant les premières longueurs, il voit encore la ligne dans le fond de la piscine, et parvient encore à se diriger. Mais sur les 100 derniers mètres, il est aveugle comme une taupe. Il parvient pourtant à se retourner sans difficulté, et à continuer les 50 derniers mètres à une vitesse impressionnante, et finalement toucher le mur sans se cogner. Lorsqu’il lève la tête vers le tableau des scores, il contate alors la mention « World Record ».

Cette course que Michael Phelps avait déjà réalisé… dans sa tête !

Ce que les gens ne savent pas, c’est que ce problème, qui aurait pu déstabiliser complètement n’importe quel nageur, Michael Phelps l’avait déjà anticipé. Depuis de nombreuses années, son entraineur avait développé une faculté très importante chez lui : la visualisation. Ainsi, Michael Phelps avait pris l’habitude d’intégrer à son entrainement un moment pendant lequel il fermait les yeux et visualisait sa course. Il faisait ça depuis tellement d’années qu’il avait anticipé chaque problème éventuel. Son esprit ET son corps étaient préparés pour affronter n’importe quelle situation. Et lorsque le jour de la compétition arrivait, il n’avait plus qu’à reproduire sa course, comme il l’avait visualisée. Et si un scénario imprévu se produisait, il savait réagir de la manière la plus efficace possible, et donner le meilleur de lui-même.

Une preuve ? Vous savez ce qu’il a répondu au journaliste qui lui a demandé quel effet cela faisait de nager à l’aveuglette ?

Cela a fait l’effet que j’avais imaginé !

Waaaaaw ! Pendant de nombreuses années, il avait imaginé précisément ce qu’il souhaitait accomplir, et avait répété mentalement pendant de nombreuses années ce qu’il devait faire pour parvenir à son but. C’est extraordinaire n’est-ce-pas !

Mais il n’est pas le seul performer à avoir fait ça. Ainsi, Tiger Woods visualisait chacun de ses coups, avant même de frapper la balle avec son club. Et Will Smith et Jim Carrey avaient visualisé leurs succès respectifs des années avant d’être devenus les stars incontournables que nous connaissons.

Conclusion de la partie 2/4 de « Miracle Morning : mode d’emploi »

Et voilà, nous en sommes à la moitié : moitié des Life Savers et moitié des articles sur le Miracle Morning. Normalement, aujourd’hui au terme de cette lecture, vous disposez déjà des outils suivants :

  1. Une application ou un lien pour pouvoir vous lancer dans la pratique de la méditation
  2. Une liste d’affirmations positives
  3. Un tableau de visualisation / ou des phrases vous permettant de visualiser votre vie de rêve

Quoi, vous ne les avez pas déjà fait ?! Allé alors, hop hop hop, au boulot 😉 ça ne prend pas beaucoup de temps, et ça vous prépare au mieux pour la suite.

Quoi qu’il en soit, j’espère que vous apprécié la lecture de cet article et que vous avez appris des choses intéressantes pour vous. En tout cas, j’ai encore pas mal de chose à dire, et je publierai très rapidement la troisième partie du Mode d’emploi du Miracle Morning, relatif aux trois derniers exercices de développement personnel qui constituent les E – R – S des Life Savers.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire et à le partager sur votre réseau social préféré. En attendant le prochain article, pourquoi ne pas lire les articles déjà rédigés comme :

Mon Défi : Miracle Morning en cliquant ici

Mon défi Miracle Morning : déjà 15 jours, en cliquant ici

Miracle Morning : mode d’emploi – partie 1/4, en cliquant ici

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libres de le partager :-)